Birmanie[308 photos]

Ce site n'utilise pas de cookies du tout. Toute personne visitant ce site peut donc le faire en sachant que sa navigation ne sera en aucun cas suivie, et ne sera pas profilée à des fins commerciales ou autres.

Description

Birmanie (077) Shwedagon
Birmanie (077)Shwedagon

Le Myanmar, officiellement la République de l’Union du Myanmar (ပြည်ထောင် စု သမ္မတ မြန်မာနိုင်ငံတော်) et aussi connu sous le nom de Birmanie, est un État souverain en Asie du Sud-Est bordé par le Bangladesh, l’Inde, la Chine, le Laos et la Thaïlande. Environ un tiers du périmètre total du Myanmar (5 876 km) forme un littoral ininterrompu de 1 930 km le long du golfe du Bengale et de la mer d’Andaman. Le recensement de 2014 du pays a révélé une population beaucoup plus faible que prévu, avec 51 millions de personnes enregistrées. Le Myanmar a une superficie de 676 578 km2. Sa capitale est Naypyidaw et sa plus grande ville est Yangon (Rangoon).

[Lire la suite]

Les premières civilisations au Myanmar comprenaient les villes du Pyu parlant le Tibeto-Burman dans la Haute-Birmanie et les royaumes Mon dans la Basse-Birmanie. Au 9ème siècle, le peuple Bamar entra dans la vallée supérieure de l’Irrawaddy et, après l’établissement du Royaume de Pagan dans les années 1050, la langue, la culture et le bouddhisme théravada devinrent peu à peu dominantes dans le pays. Le Royaume de Pagan tomba à cause des invasions mongoles et plusieurs états belligérants ont émergé. Au 16ème siècle, réunifié par la dynastie Taungoo, le pays fut pendant une brève période le plus grand empire de l’histoire de l’Asie du Sud-Est continental. La dynastie Konbaung du début du 19ème siècle régna sur une région qui comprenait le Myanmar moderne et contrôla ainsi brièvement Manipur et Assam. Les Britanniques ont conquis le Myanmar après trois guerres anglo-birmanes au 19ème siècle et le pays est devenu une colonie britannique. Le Myanmar est devenu une nation indépendante en 1948, d’abord comme nation démocratique puis, à la suite d’un coup d’État en 1962, en dictature militaire.

Pendant la plupart de ses années d’indépendance, le pays a été absorbé dans des conflits ethniques rampants et la myriade de groupes ethniques de Birmanie a été impliquée dans l’une des guerres civiles les plus longues. En 2011, la junte militaire a été officiellement dissoute suite aux élections générales de 2010, et un gouvernement nominalement civil a été installé. Alors que les anciens chefs militaires exercent encore un énorme pouvoir dans le pays, les militaires birmans ont pris des mesures pour renoncer au contrôle du gouvernement. Ceci, avec la libération d’Aung San Suu Kyi et des prisonniers politiques, a amélioré le dossier des droits de l’homme du pays et les relations extérieures, et a conduit à l’assouplissement des sanctions commerciales et autres sanctions économiques.

Principales Curiosités

Liste des sites

Autres sites en Birmanie

Bagan

Inle