Le Bagne des Annamites a été créé en Juin 1930 et comptait sept bâtiments de bois avec la maison des dirigeants du camp, des donjons et une salle à manger.

Le but de ce camp était de développer la région de l’Inini, alors complètement couverte de forêts. Les premières routes ont été tracées en 1934.

Depuis 1939, les prisonniers ont été progressivement libérés à la fin de leur peine. À la fin de la guerre en 1940, les tirailleurs sénégalais qui officiaient en tant que gardes ont été remplacés par des militaires de la Guyane.

Le camp a été définitivement fermé en 1945. Les Indochinois toujours en prison ont été graciés et s’installèrent dans la ville de Cayenne où ils fondèrent ce qui est connu aujourd’hui comme le Chinatown.