La tombe d’I’timād-ud-Daulah (I’timād-ud-Daulah Maqbara) est un mausolée moghol situé dans la ville d’Agra, dans l’état indien de l’Uttar Pradesh.

Souvent décrit comme un « écrin à bijoux », parfois appelé le « Bachcha Taj », le tombeau d’I’timād-ud-Daulah est souvent considéré comme un brouillon du Taj Mahal.

Avec le bâtiment principal, la structure se compose de nombreuses dépendances et jardins. Le tombeau, construit entre 1622 et 1628, représente une transition entre la première phase de l’architecture monumentale moghole - principalement construite en grès rouge avec des décorations en marbre, comme dans la tombe de Humayun à Delhi et la tombe d’Akbar à Sikandra - à sa deuxième phase, basée sur le marbre blanc et incrustations de pietra dura, réalisées de la manière la plus élégante au Taj Mahal.

Le mausolée a été commandé par Nur Jahan, l’épouse de Jahangir, pour son père Mirzā Ghiyās Beg, à l’origine un émir persan en exil, qui avait reçu le titre d’I’timād-ud-Daulah (pilier de l’État).

Mirzā Ghiyās Beg était également le grand-père de Mumtāz Mahāl (initialement nommé Arjumand Bano, fille d’Asaf Khan), l’épouse de l’empereur Shah Jahan, responsable de la construction du Taj Mahal.

Nur Jahan était également responsable de la construction du tombeau de Jahangir à Lahore. On le remarque pour la première utilisation de la technique de la pietra dura (motif floral composé de pierre semi-précieuse).

Carte: Mausolée d’Itimâd-ud-Daulâ
Carte : Mausolée d’Itimâd-ud-Daulâ