Les grottes glaciaires sont des grottes formées dans la glace des glaciers. Les grottes glaciaires sont creusées par l’eau qui coule à travers ou sous le glacier.

Cette eau provient de la surface du glacier à travers la fonte, entrant dans la glace par un puits appelé moulin et sortant au niveau du front du glacier au niveau de la base.

Certaines grottes glaciaires sont formées par la chaleur géothermique provenant de vents volcaniques ou de sources thermales sous la glace.

Un exemple extrême est la grotte glaciaire de Kverkfjöll dans le glacier Vatnajökull en Islande, mesuré dans les années 1980 à 2,8 km de long avec une portée verticale de 525 m.

Ces grottes glaciaires sont relativement instables à la fonte et au mouvement glaciaire, et sont soumises à un effondrement localisé ou complet, ainsi qu’à leur élimination par le retrait glaciaire.