Le Plateau Tibétain, également connu en Chine comme le plateau de Qinghai-Tibet ou le plateau de Qingzang ou le plateau de l’Himalaya, est un vaste plateau élevé en Asie Centrale et en Asie de l’Est, couvrant la plupart de la région autonome du Tibet et de la province du Qinghai en Chine occidentale jusqu’au Ladakh dans l’État de Jammu et Kashmir en Inde.

Il s’étend sur environ 1 000 km de nord à sud et 2 500 kilomètres d’est en ouest. Avec une altitude moyenne supérieure à 4 500 m, le Plateau Tibétain s’appelle parfois le « toit du monde » et est le plus haut et le plus grand plateau du monde, avec une superficie de 2 500 000 km² (environ cinq fois plus grande que la France métropolitaine).

Parfois appelé le troisième pôle, le plateau tibétain contient les sources des bassins de drainage de la plupart des cours d’eau dans les régions environnantes.

Ses dizaines de milliers de glaciers et d’autres caractéristiques géographiques et écologiques servent de « tour d’eau » pour stocker de l’eau et maintenir l’écoulement.

Carte: Paysages Tibetains
Carte : Paysages Tibetains